Design de vie, Vie de rêve

Et la paix mondiale?

Paix mondiale guerre mondiale world peace zen

(Source)

J’ai parfois l’impression en écrivant sur le bonheur et le zen que je ne mets pas en lumière l’éléphant dans la pièce: les guerres qui font ravage et autres événements tristes. Si mes enfants me demandaient «Qu’est-ce qu’une guerre mondiale? » je dois dire que notre situation actuelle, au moment où j’écris ces lignes, correspond à la description d’une guerre mondiale – de nombreux pays, comme la Grande-Bretagne, la France, les États-Unis, y compris le mien (Canada), en guerre contre beaucoup d’autres sur le continent eurasiatique.

Parmi les tragédies, ce qui a été préparé par la suite de la deuxième guerre mondiale, par l’occupation israélienne, l’invasion de l’Irak, ou par une attaque lors de 9/11 style faux-drapeau, en raison de nombreuses contradictions, prépare le terrain pour tuer massivement des êtres vivants. Même si ceci est fait à part de notre réalité protégée, à distance avec des drones, nous sommes liés à ces événements apparemment disparates. Pire, la plupart d’entre nous ne sont pas conscients de cela, et sommes donc exclus de les empêcher. L’ignorance nous aveugle; nous ne voyons pas le mal ou nous concentrons que sur des événements superficiels, principalement parce que les grands médias nous leurrent avec des nouvelles clignotantes. Par exemple, en nous jouant avec une Miley Cyrus « diabolique » sur MTV, cachant que derrière des portes closes certains se préparent à une guerre contre la Syrie.

Mais encore, notre subconscient en général sans surveillance est prêt à accepter des demi-vérités au sujet de l’état style 1984 du monde, comme le terrorisme et les guerres. Désolée de le dire, frères et sœurs, mais notre cinéma sociologique développé par Hollywood empreint volontairement nos psychés, comme avec des scénarios possibles pour des événements négatifs. Lorsque nous regardons des films qui semblent optimistes au sujet du terrorisme, ce que notre capable subconscient comprend, c’est que nous sommes menacés par des terroristes du Pakistan ou de la Corée du Nord. Lorsque nous pensons que nous voyons World War Z, le film, ce que notre subconscient, qui établit des connexions avancées, peut lire est une catastrophique guerre mondiale, une 3e guerre mondiale (Z a presque le même design que 3, zee en anglais la même consonance que three).

Alors, comment pouvons-nous vivre avec cette réalité cauchemardesque? Nous pouvons élaborer des lignes directrices avec ce que la tradition Zen dit à propos de la vérité et de blesser d’autres êtres vivants.

Ce que je me rappelle tous les jours est cette vérité bouleversante: à un niveau, il n’y a pas de guerre. La science est d’accord avec cette théorie du point zéro. Dans la réalité ultime, ce que nous pensons, ou ce que nous voyons, n’existe pas. A ce niveau qui peut être atteint par la méditation, tout est parfait, tout est état de grâce. Tout le reste est une illusion. Ainsi, nous pouvons ramener la béatitude et la paix dans nos vies quotidiennes.

Sur un autre niveau, pas si loin du premier, ce qui se joue devant nous rend vraiment explicite quelque chose sur nous-mêmes. C’est comme la métaphore de la cuillère dans le film La Matrice: ce que le protagoniste voit est un reflet de lui-même. Comme les rêves en disent long sur nous personnellement, notre jeu social parle de nous tous. Être en guerre avec nous-mêmes, cela n’apporte pas grand-chose à notre humanité ni à notre survie sur la planète.

La tradition Zen a aussi des lignes directrices pour nous aider à vivre dans notre réalité. L’une des plus importantes est que nous devons respecter les autres êtres vivants. Ceci est basé sur beaucoup de préceptes. L’un d’eux est que chacun de nous a le droit de vivre, et nous ne pouvons pas imposer notre volonté à un autre être vivant – nous sommes tous égaux à cet égard. Cela signifie que nous ne devrions pas faire de mal, tuer, avec ce que nous soutenons ou lorsque nous travaillons. Une autre est la loi karmique de ce que l’on fait nous revient, donc nous devons limiter l’effet négatif que l’on a sur le monde.

Cela conduit à ce que nous pouvons faire dans le monde, l’action juste. Nous pouvons dire sur quelles que soient nos plates-formes, comme je le fais maintenant: Je veux la paix dans le monde! Je ne suis pas d’accord avec quoique ce soit de violent contre des innocents. Arrêtons cette folie maintenant!

Allant plus loin, avec des moyens de subsistances justes (right livelihood), nous pouvons travailler pour le bien dans le monde. Est-ce que notre travail blesse des gens et notre environnement? Comment pouvons-nous en réduire l’impact, ou mieux, conduire à la paix? Je connais l’appel à travailler pour l’armée, mon mari a été soutenu l’an dernier pour s’y joindre; elle aurait pu lui donner au moins 1/3 des revenus supplémentaires pour le même grade qu’il occupe dans le civil maintenant. J’ai passé toute une nuit à y penser (pas zen, je sais) sur la façon dont cela pourrait être une bonne chose. Mais finalement nous avons décidé ne pas le faire. Même si cela signifie que nous avons moins de revenus, notre conscience est claire et nous faisons pétition pour la paix dans le monde.

Pour ressentir la vérité sur la façade du monde, nous devons aussi avoir une vision claire. Nous ne devons pas détourner notre vue et nous devons être conscients du mal qui se passe. Mais aussi du bien, comme le Dalaï Lama le souligne. Nous devons rester conscients de ce qui se passe autour de nous.

L’ignorance n’est pas le bonheur, du moins pas pour le bien de tous. Tout d’abord, nous devrions choisir des médias indépendants, non appuyés par les mêmes personnes qui financent les guerres. Je recommande l’infolettre anglaise d’Alex Jones, et à vous joindre à notre groupe Facebook Nouvelles Indépendantes – Citoyens éveillés. Deuxièmement, nous devrions être critiques, mais non cyniques, sur les événements quotidiens, pour lutter contre l’ignorance et connaître la vérité. Recherchez sur vous-même et ce que vous pensez que vous savez – j’essaie de le faire sur une base quotidienne avec la méditation et des lectures. Et nous devrions partager, pour «crier la paix du fond de nos poumons », de sorte que de plus en plus de personnes changent pour une vie plus consciente.

La paix est le chemin. Rappelons-nous d’être heureux dans le chaos apparent. Faisons campagne et soyons des exemples pour la paix mondiale zen, la World Peace Zen, maintenant.

 

Pink Sherbet Photography / Foter / CC BY

 

Sources additionnelles

 

Awakening the Buddha Within: Tibetan Wisdom for the Western World

When Buddhists Attack: The Curious Relationship Between Zen and the Martial Arts

Holographic Universe

Peace Is Every Step: The Path of Mindfulness in Everyday Life

Publicités
Par défaut